fbpx

GRAND TOUR D’ITALIE A TABLE

Le MOLISE

La cuisine du Molise est restée une vraie cuisine de grand-mère, liée uniquement aux ressources locales et à la fatigue quotidienne dans les champs et sur les bateaux de pêche. Dans le garde-manger des familles du Molise on trouve généralement des produits agro-alimentaires pauvres dont le blé, peu de viande, encore moins de poissons, les produits de la montagne, les légumes, mais c’est depuis le blé que naissent les spécialités les plus caractéristiques de la Région: des pâtes délicieuses faites maison et cuites strictement « al dente » telles que les « cavatelli » (une sorte de gnocchis creusés avec le pouce par les mamies assises ensemble sur les terrasses pendant leurs longues après-midi au soleil). Les gens du Molise, qui mangent assez piquant, parsèment leurs mets de piment rouge ainsi que de « olio santo » (huile d’olive vierge extra où du piment a été laissé macéré pendant des mois, voir des années) et de pecorino râpé (deux produits régionaux d’excellente qualité). Parmi les ingrédients pour assaisonner ici on utilise beaucoup la pancetta et le lard, ainsi qu’un type particulier de tomates et de poivrons (rouges, au gout très caractéristique, légèrement piquants) et énormément d’herbes fraiches du champ.

Parmi les sauces d’accompagnement pour les pâtes, la plus connue est justement à base de tomates, mixe de viandes et de poivrons. Influencée par la gastronomie des voisins des Abruzzes, la cuisine du petit Molise offre ainsi une grande variété de charcuteries et de fromages, et privilégie les plats à base de viande de porc et surtout d’agneau qui restent le roi des tables molisanes. Le poisson est aussi relativement présent dans la gastronomie de cette région, surtout sur les côtes, il s’agit toujours d’un poisson pauvre (la première qualité étant envoyée dans le marché du nord riche d’Italie) à travers les  recettes de morue, soupions, « pesce azzurro » en « scapece » (une sauce vinaigrée). Dans la région il n’y a pas une grande variété de desserts. On trouve les « peccellate » farcies au moût cuit, les « caragnole », des beignets au miel, les cauciuni au pois chiches.

Ce soir on vous propose le gâteau de Noel traditionnel de la ville de Campobasso, le « pannocchio».

 **********

APEROL SPRITZ E ANTIPASTO ITALIANO

**********

SCAPECE DI CALAMARETTI SU INSALATINA DI SEDANO, MELOGRANO E MELE VERDI

Soupions en vinaigrette sur lit de salade de céleri, grenades et pommes vertes

**********

CAVATELLI ALLA MOLISANA E OLIO SANTO

Pates fraiches maison à la « molisana »
(ragout des trois viandes, poivrons, tomates, pecorino et herbes sauvages

**********

AGNELLO E CICORIA, SFORMATINO DI ZUCCA E ROSMARINO AL PECORINO DI CAPRACOTTA

Traditionnel ragout d’agneau en sauce blanche à l’huile d’olive et jeunes pousses de chicorée sauvage, flan de potiron, romarin et pecorino de « Capracotta »

**********

PANNOCCHIO DI CAMPOBASSO SU CREMA AL MANDARINO E PERE SCIROPPATE AL CARDAMOMO

Cake de polenta et ricotta traditionnel de la ville de Campobasso,
sur lit de crème à la mandarine et sa compotée de poires à la cardamomes

**********

A BOIRE ET A EMPORTER

Papiri – Vermentino di Sardegna DOC 2013 – Santa Marialapalma – Alghero (SS)
Barbera d’Alba DOC 2010 – Serragrilli – Neive (CN)
 Gelso Nero, Nero di Troia  IGT 2013 – Podere29 – Margherita di Savoia (BT)
 Moscato 2013 DOC – Monteguzzo Pavia

Come à la Maison Restaurant