fbpx

Les montagnes par ici, la mer par là… des hauts plateaux, des vallées et des vallons… des forêts, des rivières tumultueuses cherchant la bonne pente, une terre fertile, tantôt ensoleillée, tantôt arrosée… de quoi favoriser la présence d’une infinité de produits. De fait, la région des Abruzzes offre une palette de plats, occupant toutes les places d’un menu. La cuisine abruzzaise vante de grandes traditions : les cuisiniers qui émigrèrent en France à la suite de Catherine de Médicis, étaient abruzzais et ont contribué à jeter les bases de la cuisine raffinée française.

On pourrait aujourd’hui par contre parler de cuisine régionale “pauvre”, non parce qu’il s’agit d’une cuisine dépourvue d’imagination et d’ingrédients, mais parce qu’on a là une table simple, humble, aux allures agro-pastorales, une table ingénieuse qui préfère exalter les saveurs et les arômes, au plus proche de ses produits. Ni trahison, ni esbroufe, mais des productions locales singulières qui vont des céréales aux légumes, des fromages aux cochonnailles, jusqu’aux produits de la mer et ces d’exception très appréciés, comme la truffe et le safran, largement répandus dans la région.

**********

APEROL SPRITZ ET ANTIPASTO ITALIANO

SCAPECE DI PESCE ALLA VASTESE E INSALATINA DI FAVE FRESCHE
Entrée traditionnelle à base de poisson en vinaigrette au safran, typique du village de pécheurs de Vasto, sur la cote des Abruzzes, pas loin de Chieti. Ce soir accompagnée pas une salade de fèves fraiches.

**********

MACCHERONI ALLA CHITARRA AL RAGU D’AGNELLO

Dans la région des Abruzzes se trouve une des capitales mondiales de la production de pâtes, Fara San Martino, le bourg se trouvant aux pieds du versant oriental de la Majella où les eaux très pures de la montagne ont favorisé depuis les temps les plus reculés l’installation d’une florissante industrie spécialisée dont les produits connus et renommés arrivent sur les marchés du monde entier. L’excellent blé dur des collines et les eaux limpides des montagnes des Abruzzes font des pâtes un point d’honneur de la gastronomie régionale. Parmi les pâtes faites maison, les maccheroni alla chitarra sont célèbres. Il s’agit des spaghettis de section carrée dont la préparation requiert un moule rectangulaire en bois appelé guitare (chitarra). Ce nom dérive du fait que des fils métalliques très fins sont tendus d’un bout à l’autre du moule dans le sans de la longueur, et ressemblent ainsi aux cordes d’une guitare. On étale la pâte sur ces fils et on la presse avec un rouleau à pâtisserie pour la couper en de petites bandes de section carrée. Traditionnellement on sert les maccheronis à la guitare accompagnés d’une sauce à la viande d’agneau.

**********

PASTUCCIA ABRUZZESE E GIARDINIERA DI CARCIOFI E PISELLI FRESCHI

Le pastuccia est un plat typique des Abruzzes qui ressemble à une petite pizza de polenta avec des saucisses et de la pancetta mélangés à des raisins secs. Ce soir accompagnée par une giardiniere d’artichauts e petits pois frais (vive le printemps !!!!).

**********

COLOMBA DI PASQUA CON SALSA ALLO ZABAIONE, CONFETTI E TORRONI DI SULMONA

Colombe de Pâques sauce au sabayon, dragées et nougats de Sulmona
La tradition d’utiliser des confettis pour célébrer des mariages et des naissances vient des Romains. Nous trouvons des traces historiques dans les écrits d’Apicius, ami de l’empereur Tibère, en 37 après Jésus-Christ.
La fabrication de confettis moderne a commencé à Sulmona (Abruzzes) au XVe siècle. Parmi les laboratoires plus importants dans la production de confettis de Sulmona, il y a Pelino (dont on goute les confettis ce soir) qui est le plus ancien, né en 1783, et primé dans le monde entier. En Italie chaque couleur de confettis correspond à une cérémonie particulière, un heureux évènement ou un évènement important : ils son blancs pour le mariage, la Première Communion et de la Confirmation. Bleu ou rose pour le baptême. Vert pour un fiançailles.  Les rouges sont généralement destinés au bac ou diplômes universitaires…

**********

A BOIRE ET A EMPORTER

Abruzzo / 2013 / Buccicatino Stilla Aurea Blanc (19€ à emporter)
Abruzzo / 2013 / Buccicatino Ceraiolo d’Abruzzo Rouge (11€ à emporter)
Abruzzo / 2012 / Buccicatino Don Giovanni Montepulciano d’ Abruzzo (19€ à emporter)
Sicilia / 2013 / Tagos Vendemmia Tardiva Caruso & Minini a emporter (24€ à emporter)

 

Come à la Maison Restaurant